Header

Blanc, rouge, ou rosé ? Lequel choisir ? Associer mets et vins  peut s’avérer être un  véritable casse-tête. Bien qu’il n’y ait  pas de règle, il est néanmoins recommandé de respecter quelques principes afin d’avoir une harmonie entre vos plats et vos vins et ainsi assurer un moment de plaisir à vos convives.
Pour cela, le Château Grand Brun vous préconise quelques recommandations pour vous aider à associer mets et vins, mais aussi des conseils pratiques sur le vin.

1) Monter crescendo au cours du repas 

Idéalement, nous vous recommandons de commencer par un vin blanc ou un rosé, non sucré en entrée, puis poursuivre avec un vin rouge  pour accompagner le plat principal. En effet,  il est préférable de commencer par les vins les plus acides puis finir avec les plus sucrés. Commencez avec un vin riche en sucre ou en alcool, à l’apéritif comme en entrée, saturerait les papilles les plus expertes et gâcherait les vins suivants.

2) Mariage des saveurs 

En ce qui concerne les plats relevés, les vins rouges sont à préférer.
Retenez qu’en général, le vin rouge se marie mieux avec les mets plus soutenus avec des sauces corsées ou à base de viande rouge. A l’inverse, pour les plats dits blancs comme la volaille, le poisson et les fromages,  il est conseillé d’opter pour un vin blanc.

Pour plus de conseils, le Guide Hachette des vins en ligne vous  permettra de consulter en libre accès une sélection des meilleurs vins  ainsi que de nombreux conseils pour associer vos vins à vos mets. 

3) Servez vos vins à bonne température 

La température d’un vin modifie grandement son caractère.  Pour libérer toutes ses notes, un vin doit être sorti à l’avance et s’adapter progressivement à la température de la pièce.

En règle générale, servez vos rouges entre 14 et 18°C car au-delà de 18 degrés, l’alcool et les tanins seront trop présents et créeront une sensation désagréable, surtout en fin de bouche.

Le vin blanc s’apprécie frais. La température de service se situe entre 8 et 14°.

Néanmoins, il perd en arômes lorsqu’il est glacé.
Il convient de servir frais le rosé entre 8° et 10°C pour souligner son acidité et apprécier son côté désaltérant.

Consultez nos « Températures des vins » pour connaitre les températures idéales selon la nature des vins.

La température idéale d’un vin est généralement indiquée sur l’étiquette : n’hésitez pas à la consulter.

Temperature du Vin 1

4) Ces ingrédients que l’on appelle « intolérants » en sommellerie 

ll existe plusieurs ingrédients qui s’allieront mal avec les vins. Ces aliments désignés sous le nom d’intolérants dans le jargon des experts sont les noix, les noisettes, les cacahuètes, les préparations à base de vinaigre, les mets très épicés ou très aillés. La raison : les tanins créent de l’astringence désagréable en bouche lorsqu’ils accompagnent un plat relevé.  Il faut donc chercher dans la direction des vins blancs secs et jeunes dont l’acidité garantit la fraîcheur en bouche si vous servez des plats épicés.

5) Quelle quantité de vin pour vos repas ?  

Il est difficile de prévoir avec précision le nombre de bouteilles qui seront consommées lors des festivités.

On vous donne néanmoins une astuce pour calculer les quantités moyennes consommées.

Pour obtenir le nombre de bouteilles nécessaires à votre repas, multipliez l’indice par le nombre d’invités :

Vin blanc/ Rosé : 0,15 x nombre d’invités

Vin rouge: 0,3 x nombre d’invités

6) Ouvrez vos bouteilles à l’avance 

Tout vin a vraiment besoin de décanter environ 30  minutes dans la carafe (primordial pour la plupart des rouges).
Faire décanter un vin consiste à le verser dans un autre récipient et lui permettre d’entrer en contact avec l’air : il s’oxygène dans l’opération, révélant ses notes les plus profondes.
En respirant, le vin gagnera en finesse, et en élégance.

 

7) Les vins les plus chers sont-ils vraiment les meilleurs?

Opter pour la bouteille la plus chère du rayon ne vous garantira pas nécessairement  les compliments des invités.

Pour la petite histoire, l’expérience scientifique réalisée par Robin Goldstein en 2008 le démontre.
Plus de 500 participants ont été invitées à  déguster une gamme de vins à l’aveugle sans en connaitre le prix.
A l’issue de l’expérience, les résultats ont démontré que les sujets qui ne connaissaient pas le prix d’un vin ne tiraient pas plus de plaisir à boire un vin onéreux plutôt qu’un autre.

Nos vins labellisés « Cru artisan » offrent par ailleurs un très bon rapport qualité-prix.

Référence de qualité pour les consommateurs, les vins Cru Artisan se distinguent pour le savoir-faire des viticulteurs et les valeurs ancestrales qui rythment le quotidien de ces hommes et femmes passionnés par leurs vignes.

Petit rappel : La dénomination de « Cru Artisan »  est une mention protégée qui compte 44 propriétés agréées réparties dans les 8 AOC médocaines.

Ces vins sont issus  de petites propriétés familiales (en moyenne de 6 hectares)  du Médoc qui s’occupent elles-mêmes de la viticulture, de la vinification et de la commercialisation de leurs vins.

 

Nos vins devraient aussi bien ravir vos papilles que votre porte-monnaie !

N’hésitez pas consulter nos vins

Bonne dégustation !

Facebook Comment